CL L'horizon à l'envers

Parution : 09 février 2016

Maison d'édition : Robert Laffont/Versilio

 

Luke et Josh sont amis et colocataires. Tous deux étudiants en neurosciences, ils vont très vite faire la connaissance d'Hope, elle aussi étudiante dans la même filière et université qu'eux.  Au fil du temps, les trois jeunes gens vont vite devenir un trio inséparable qui vont travailler ensemble sur le projet scientifique de Luke et Josh au Centre, supervisés par le professeur Flinch. Le temps passe, les relations se forment, plus particulièrement celle de Josh et Hope, mais une succession d’événements va chambouler la vie des trois étudiants.


    Je ne sais que dire tellement mon avis est mitigé. J'ai connu Marc Lévy en même temps que Guillaume Musso et ils étaient mes auteurs préférés. J'ai toujours eu une petite préférence pour Musso mais Lévy n'était jamais loin derrière. Malheureusement, ce livre m'a plutôt déçu et je vais avoir du mal à me décider de me remettre dans un de ses livres. Effectivement, j'ai arrêté de m'ennuyer en lisant un peu avant la moitié de livre... qu'il m'a fallu lire en quelques mois (oui quand même...). Ça m'arrive rarement, me rend triste et je m'énerve si facilement que je n'arrive pas à me mettre dans le livre et que je ne comprend pas ce que je lis. Ce problème ne vient pas entièrement de l'auteur mais également de moi. J'ai du mal à me mettre dans un livre quand il prend du temps à démarrer. Plusieurs de mes proches m'ont également dit que Lévy était long à introduire de l'action et même si j'avais déjà remarqué ça, cela ne m'a jamais vraiment dérangé, jusqu'au jour où j'ai commencé ce livre. Je l'ai commencé en mai et l'ai fini le 12 septembre... Petit flop de ce côté-là mais tout n'est pas négatif attention ! Je pense que, lorsque nous décidons de faire des chroniques et de critiquer des livres, il est obligatoire d'avoir un esprit aussi ouvert que possible. Dans ce cas présent, même si je n'ai pas apprécié le livre en sa totalité, il faut avouer que le sujet est bien trouvé, que les événements s'enchaînent plutôt bien et que la chute est vraiment belle !

 

    Il y a une multitude de recherches de la part de l'auteur derrière ce roman. Effectivement, les trois personnages principaux sont élèves en neurosciences. En plus de ça, Josh et Luke, complétés d'Hope plus tard, font des recherches et expériences au Centre, un laboratoire qui finance les études de certains élèves s'ils aident les scientifiques dans leurs recherches. Tout ça pour dire qu'il a fallu à Lévy de l'imagination mais également énormément de recherches pour pouvoir écrire un roman de 400 pages qui tient la route. Il faut également que l'histoire d'Hope et Josh a réellement existé, ce que l'auteur nous laisse comprendre à la fin du roman "Je voudrais rendre hommage à Kim Suozzi et à Josh Schisler dont les vies ont inspiré cette histoire.". Avouez que c'est fou de se rendre compte que quelques éléments de cette histoire sont vrais !

 

    Pour ce qui sont de l'enchaînement des éléments : comme je n'ai pas spécialement apprécié la première partie du roman et que je me suis ennuyée, je ne vais pas en parler car je n'aime pas critiquer pour critiquer et être méchante, je ne vois pas l'intérêt. Par contre, je peux parler de la seconde partie qui m'a plu. La relation d'Hope et Josh se développe bien, pas trop vite et même si des éléments sont sautés pour ne pas écrire de la façon de Zola, l'auteur nous donne les grosses lignes et c'est suffisant pour comprendre la suite. Tout ce qu'il se passe autour d'Hope s'emboîte parfaitement. Tout est bien expliqué et rien n'est laissé de côté. J'ai vraiment apprécié car c'est une grosse partie (et importante) partie du roman. Un tout petit point négatif de rien du tout : le roman est constitué de deux parties, une pour Hope et une autre pour Mélody. Après la partie d'Hope, celle de Mélody arrive et crée une cassure. Le lecteur comprend pourquoi rapidement mais j'ai trouvé la cassure trop rude. Bon, ce n'est pas grave puisqu'on se remet vite dans le livre, d'où le choix de mes mots "tout petit point négatif" car il y a des gens qui apprécient sûrement.

 

    Finissons par la chute (voir même LES chutes) : lors de la lecture de certains livres, la chute est déjà toute trouvée et je pensais avoir trouvé celle de ce livre... ce qui n'est pas tout à fait vrai, puisqu'il y a en réalité deux chutes, et ça, je ne l'ai pas vu venir. Quelle surprise ! J'ai adoré ! Tellement d'émotions, d'amour, d'amitié... Je n'en dirai pas plus pour ne pas vous spoiler mais j'ai été très agréablement surprise.

 

 

      En bref : Mi déçue, mi agréablement surprise, je ne sais toujours pas comment me prononcer. Néanmoins, le présence d'énormément d'éléments scientifiques montrent l'envie de l'auteur de se donner à fond dans son écriture, dans son oeuvre et cela se ressent à la lecture. Les chutes de ce roman sont finement trouvées et laisse le lecteur rêver quand il ferme le livre. Bien joué Marc Lévy !


LE P'TIT MOT DE LU'

Hey ! J'espère que vous allez bien et que cette chronique vous a plu ! Je m'excuse de ne rien avoir posté la semaine dernière mais je suis débordée en ce moment (deux manuscrit pour le comité de lecture des Editions Livresque ; démarches pour rechercher de l'emploi ; la reprise de la conduite ; Admission Post-Bac... Bref, je ne sais plus où donner de la tête, et c'est pas fini haha. 

 

N'hésitez pas à donner votre avis sur ce livre, sur la chronique ou juste faire un petit coucou (ça fait toujours plaisir :D). 

Je vous embrasse, vous souhaite une bonne semaine de lecture, de sourires et surtout d'amour !

- Lu'


Écrire commentaire

Commentaires : 0