CL Nos âmes jumelles

Parution : 2015

Maison d'édition : Rageot Éditeur 

Savons-nous quand nous rencontrons notre âme-sœur ? Celle qui chamboule toute une vie, toute une existence ? Qui est-elle ? Comment allons-nous la rencontrer ?

Beaucoup de personnes dans le monde se posent ces questions sans jamais trouver cette personne. Tout le contraire de Lou et Sonia. Toutes deux élèves en première générale, les deux jeunes filles ne se connaissent pas, ne vivent pas dans la même région de France et pourtant, une seule chose les rapprochent énormément : leur passion respective. Lou rêve de devenir dessinatrice de bandes-dessinées, et Sonia de devenir écrivain. Comment un simple forum va les rapprocher ? Qui sont-elles à part Tiamat et Yuna, membres du forum et magazine en ligne Trames ? 


    Pour commencer, je voudrais vous parler du point le plus important pour moi (avec la mise en page que nous verrons plus tard) qui est le côté réaliste du récit. Pour ce faire, Samantha Bailly a choisi d'évoquer la plupart des "problèmes d'adolescents", normal pour un livre parlant de deux jeunes filles de seize ans. Effectivement, Lou et Sonia connaissent ou vont connaître quelques tracas comme par exemple le lycée, qui reste généralement le principal problème des adolescents, avec les notes. Rien qu'avec ces deux points, l'auteure donne une authenticité à l'histoire et permet de s'y plonger rapidement et avidement. Arrivent également les sujets de l'amour, de la sexualité -sujet qui n'est pas beaucoup présent mais qui est abordé avec délicatesse- mais aussi les parents et l'homophobie. Un panel de sujets divers et complets pour une vraie authenticité. 

 

    Ensuite, parlons de la mise en page. La couverture est en lien avec l'histoire, le sujet et ça "fait propre". Quelques éléments et la couverture est là, toute jolie en plus ! J'ai bien aimé la typographie également, que ce soit celle du titre et des mois en imitation crayonné ou les petites phrases servant d'introduction à chaque chapitre. D'ailleurs, en parlant de ces derniers, l'idée de découper l'oeuvre en mois pour faire office de chapitre est une bonne idée , c'est agréable et léger. Pour finir, j'ai beaucoup aimé les petits crayons et les petites gommes qui séparent des parties du récit. Ce n'est qu'un détail, mais je pense que cela permet encore plus au lecteur d'être immergé dans l'histoire. 

 

    Parlons ensuite des références que l'on peut trouver dans l'oeuvre. Alors là, excusez-moi mais c'est de la bombe bébé ! ... Non je plaisante, j'en rajoute un peu mais j'ai littéralement adoré ! Je ne vais pas toutes vous les mettre mais il y en a beaucoup et en plus de ça, elles viennent de mondes différents. Un petit exemple très illustratif : le surnom de Sonia sur le forum Trames est Yuna. Peut-être qu'il ne dit rien à certains d'entre vous mais c'est le nom d'un des personnages du jeu vidéo Final Fantasy X. Pour ma part, je ne joue pas mais j'ai trouvé la référence bien sympathique. Et il y en a bien d'autres !

 

    Pour finir, je tenais à vous parler d'un élément du récit. J'ai hésité à le placer dans cette chronique, mais je pense qu'il a sa place. C'est le sujet "Eru". Sans trop vous spoiler, Eru est le pseudonyme d'un rédacteur du webmagazine et forum Trames, qui va lier une relation avec Lou et Sonia. Cet élément est présent dans l'histoire mais sans l'être énormément. Rajoutons à cela le caractère de ce protagoniste et voici un magnifique élément mystérieux qui permet de tenir en haleine le lecteur. Et quelle chute ! Je n'en dis pas plus, mais bravo Samantha Bailly !

 

    En bref : Une histoire légère et mignonne, remplie de vérités et de dénonciations sur le monde adolescent. Un coup de cœur pour un très joli coup de plume.


Hey !

J'espère que cette nouvelle chronique va vous plaire. Oui, encore une chronique littéraire, je suis désolée mais j'enchaîne les lectures en ce moment et je ne trouve pas le temps pour construire les autres projets que j'ai en tête... Mais je vous promet qu'ils vont vite voir le jour, promis promis ! 

 

Passez une bonne soirée, à la semaine prochaine et surtout, n'hésitez pas à partager cette chronique et à commenter :)

 

- Lu'


Écrire commentaire

Commentaires : 7